Les six détox des Yogis - épisode 1

May 18, 2017

 

 

Au mois de mars et avril avaient lieu les fameuses « détox » de printemps, et à défaut d’avoir succombé à la tentation de faire une cure de jus ou autre régime hypotoxique, cela m’a inspiré une série d’articles sur les techniques de nettoyages proposées par le Hatha Yoga.

 

Ces procédés de purifications s’appellent les Kriyas ou Shatkarmas, et en Hatha Yoga nous en comptons six. Ils sont moins populaires que les asana et les pranayamas, pourtant ils ont une place toute aussi importante dans le Yoga, étant directement rattachés à « Saucha » soit la pureté dans les Yogas Sutras de Patanjali.

 

Ces techniques, sont utilisées afin de nettoyer et détoxiquer notre organisme, d’une manière je le concède par toujours ragoutante mais bougrement efficace !

 

Lors de ma formation en Inde, lorsque nous avons abordé le thème de ces fameux kriyas, notre professeur nous a d’abord demandé pourquoi nous prenions le temps de nous laver tous les jours.  Nous avons tous naturellement répondu que nous le faisons par hygiène, ce à quoi il a rétorqué que si nous prenions autant soin de notre corps physique extérieur, nous devrions faire de même avec notre corps intérieur.  Cela est tout à fait logique, même si dans les faits, nous avons tendance à ne considérer que ce que nous voyons au détriment parfois du plus important…

 

Réaliser régulièrement ces Kriyas, évite donc l’encrassement de notre corps et de ses cellules et diminue voir évince certaines pathologies chroniques. Cumulés à une pratique régulière des asana, pranayamas et méditation, c’est votre Être tout entier qui criera « Banco ! ».

 

Débutons cette série d’articles sur l’initiation des Kriyas par l’un de mes favoris : le JALA NETI

 

Tes sinus tu nettoieras !

 

Jala Neti est une technique qui sert à nettoyer les sinus. La cavité nasale est bien souvent encrassée par des résidus de poussières et de pollutions diverses, ce qui, sur le long terme entraine de nombreux déséquilibres et désagréments tels que inflammations, irritations ou encore maux de tête.

Ce procédé très simple à mettre en place, permet de prévenir et diminuer certaines pathologies telles que migraines, sinusites, allergies ou asthme. De très sérieuses études scientifiques plébiscitent l’utilisation de ce Kriya en cas de rhinosinusites chroniques, infections des voies respiratoires ou encore rhinites allergiques. Vous pourrez trouver ces études détaillées ici sur le site de l’American Family Physician.  Si vous souffrez d’un ou plusieurs de ces maux, je vous invite donc à intégrer le Jala Neti au sein de votre routine quotidienne.

 

 

Pour nettoyer vos sinus vous aurez besoin d’un petit pot,

de sel de mer et d’eau tiède. Le Neti s’achète sur Internet ici ou et existe en plastique ou céramique. Vous pouvez également opter ponctuellement pour la version vendue en pharmacie : le Stérimar.

 

 

 

La technique :

 

 

  • Mettre une cuillère à café de sel dans l’eau tiède déjà présente dans le pot.

  • Pencher la tête (disons vers la gauche pour commencer) et insérer le bec dans la narine droite.

  • Ouvrir la bouche, détendre le visage, respirer calmement et laisser couler l’eau dans la narine droite. Ne pas hésiter à ajuster la tête pour que le flot s’écoule plus facilement. L’eau s’écoulera naturellement par l’autre narine.

  • Vider l’intégralité du pot et recommencer de l’autre côté.

 

 

Conseils hygiéniques : Il est toujours préférable d’utiliser de l’eau filtrée. Si vous utilisez l’eau de robinet, faites la bouillir une première fois et laissez la refroidir. Après utilisation, désinfectez l’embout de votre Neti avec de l’alcool/jus de citron/vinaigre blanc/huiles essentielles.

 

La première fois que vous effectuerez Jala Neti, vous ressentirez sans doutes irritations, inconforts, tousserez et aurez besoin de vous moucher plus que de raisons. Ceci est tout à fait naturel et passe au fur et à mesure des pratiques. Ne paniquez pas !

 

Après ce nettoyage, la respiration est beaucoup plus libre, l’odorat accru et il n’est pas rare d’assimiler le décongestionnement nasal à une sensation de clarté mentale, voir visuelle. Sur le long terme, comme évoqué en préambule, l'hygiène nasale est correctement maintenue, réduisant significativement les différents maux de la sphère ORL.

 

Courrez donc effectuer cette petite détox nasale, car en plus d'être gratuite et très efficace elle n'est pas encore trop intimidante !... (ceci est un teasing pour la suite de la saga des Shatkarma).

 

Namaste cleans Yogis !

 

 

 

Tags:flow yoga toulouse écrire sur le yoga

Share on Facebook
Please reload

  • Instagram
  • Facebook

© 2019 - designed by flow yoga