Le Yoga, pourquoi ?

March 6, 2017

 

« Le yoga c’est incroyable ! Je me sens tellement bien après mon cours de Vinyasa ! », « Je suis beaucoup moins stressée, même mes enfants s’en aperçoivent », « c’est fou ,je ne pensais pas qu’un jour je me débarrasserais de cette douleur de dos » « Mais je ne suis pas si raide que ça finalement ! »… 

 

Vous l’aurez compris, ces derniers temps le yoga a le vent en poupe. 

 

Et pour cause ! Les effets du yoga sont multiples et réels, et force est de constater que plus on pratique le yoga, mieux on se sent. 

 

Attention toutefois, le yoga n’est pas une recette magique. Pour bénéficier de sa longue liste de bienfaits, il faut pratiquer régulièrement. 

 

N’en déplaisent aux fainéants, comme dans de nombreux domaines, seule la constance paie. Or la constance demande de l’auto discipline et l’auto discipline se transforme parfois (souvent) en auto laxisme. 

 

Vous avez donc décidé de pratiquer le yoga régulièrement, à quoi devez-vous vous attendre ? 

 

Non, vous ne serez probablement pas une égérie Instagram capable de postures aussi époustouflantes, qu’exotiques. Non, vous ne deviendrez pas non plus un disciple de Gandhi ou de Bouddha, mais oui, vous deviendrez assurément une meilleure version de vous-même. Ce qui en somme est déjà bien.

 

Concernant les effets sur la santé, de nombreuses études scientifiques ont mis en lumière les effets bénéfiques d'une pratique régulière du Yoga. Un excellent article paru sur le site de la US National Library of Médicine à lire - ici - explore ses effets thérapeutiques et sa capacité à améliorer notre qualité de vie. Plusieurs publications officielles en faveur de la pratique du yoga et de la méditation sont également consultables sur le site Internet de l'Université de médecine d'Harvard.

 

 

 

 

 

A titre personnel, je constate qu’à l’issue de chacune de mes séances de yoga, mon état physique et psychologique est équilibré. 

 

Que j’entame la séance apathique ou nerveuse, je sors systématiquement dans le bon état énergétique. Dans le jargon du yoga on appelle ça le bon état sattvique.  

 

Je me souviens particulièrement d’une séance que j’entamais avec un état d’esprit proche de la déprime. Ce jour-là le temps était gris et humide, ma journée n’avait pas été des plus palpitantes et je ne cessais de ressasser des pensées négatives… Je décidais malgré tout sans grande conviction de dérouler mon tapis. La modification de mon état après cette séance était flagrante. Je terminais cette journée jusqu’alors morose dans un état d’esprit beaucoup plus détendu et positif, le yoga se révélant ici bien plus efficace qu’un anti dépresseur ou autre substance.

 

Un autre aspect du yoga particulièrement plaisant et ludique est lorsque après plusieurs semaines d'entrainements, je réussis une posture. La joie ressentie s'apparente à ce que je ressentais enfant quand enfin je réussissais à faire la roue ou le poirier. C'est une sensation très rafraichissante dont nous avons tort de nous priver, nous, sinistres adultes.

Ces petits succès personnels sont possibles car le yoga développe incontestablement nos capacités physiques et mentales. Mentales, car je pense que c'est la peur de la chute qui nous bloque dans certains équilibres et non l'absence de force.

 

De manière plus générale, le yoga me permet de m’accepter telle que je suis. Comme beaucoup de personnes je me juge et me critique. Pourtant, aussi étrange que cela puisse paraitre et sans pouvoir en déceler le mécanisme, lorsque je suis sur mon tapis, oui, j’ose le dire (petit bisou sur ma main), je m’aime.

Non ce concept n’est pas gnan-gnan, je suis d’ailleurs persuadée que si les gens s’appréciaient d’avantage, les relations sociales seraient bien plus détendues.  

 

Les avantages que je viens de citer sont en grande partie liés à la pratique des asanas. 

 

Si vous vous intéressez au Yoga, vous n’êtes pas sans savoir que les postures ne constituent qu'une petite partie de ce qu'est réellement le Yoga. Lorsqu'on s'y intéresse et que l'on souhaite approfondir sa pratique et ses connaissances, la phrase de Socrate prend alors tout son sens – Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. 

 

Ceci étant dit, il me semblait logique d’aborder le sujet des bienfaits du Yoga par le prisme des asanas, je me doute que vous ne débutez pas le Yoga parce que vous avez entendu parler

 des Yamas et Niyamas à votre dernier repas de famille. La plupart d’entre nous ne ferons d'ailleurs l’expérience du yoga qu’à travers un ou deux cours d'asanas hebdomadaire, ce qui est déjà bien. 

 

Soyez donc assurés que les mérites vantés dans cet article ne sont pas illusoires et ne sont pas réservés au Yogis Sadhu. Au contraire, vous y goûterez facilement et rapidement dès lors que vous aurez décidé de franchir le pas d’une salle de Yoga.

 

Tags:flow yoga toulouse écrire sur le yoga

Share on Facebook
Please reload

  • Instagram
  • Facebook

© 2019 - designed by flow yoga